Comment s’habiller pour la pêche en hiver ?

Il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements ! Le dicton est valable aussi à la pêche, même s’il faut bien avouer que les conditions sont parfois bien difficiles à rester immobile, dans le froid, sous la pluie et pêcher en étant le plus efficace possible. Alors comment s’habiller ? Réponse avec Ludo et Babs.

Avis de Babs Kijewski

Pour pêcher dans de bonnes conditions lorsque la météo est défavorable, il ne faut pas lésiner sur le bon équipement, et surtout la bonne stratégie. J’ai particulièrement expérimenté cela lors de ma traque du taïmen en Mongolie où j’ai passé deux semaines en autonomie à dériver sur une rivière en float-tube, inutile de préciser que je n’avais donc pas le droit à l’erreur sur les vêtements.

La règle la plus importante à respecter est celle des 3 couches minimum : une première couche qui va être près du corps, de préférence en laine mérinos pour vous tenir chaud. Ensuite vient une deuxième couche technique, celle qui vous permettra de redoubler de chaleur mais attention elle doit pouvoir respirer pour évacuer la transpiration, sinon vous allez être trempé et le froid vous gagnera. Par-dessus, la troisième couche va vous permettre de vous isoler de la pluie et du froid, avec un ensemble Gore-Tex respirant. Avec ces 3 couches et en respectant ces qualités techniques de chaque couche, vous n’aurez pas froid dans des conditions hivernales normales. Si vous êtes vraiment frileux, vous pouvez rajouter une quatrième couche, qui viendra entre la première et la deuxième, avec un matériaux type polaire. Pour mes pêches hivernales, j’utilise des produits danois de chez Geoff Anderson, et même s’ils sont un peu grands pour moi, je suis parfaitement protégée du grand froid !

Il ne reste alors plus qu’à vous couvrir la tête, avec un bonnet doublé polaire ou encore mieux une chapka.

Pour les pieds, des chaussettes mérinos fonctionnent bien, et en cas de grand froid une deuxième paire et des chaufferettes.

Prenez des vêtements assez amples, d’une part pour bouger facilement, mais aussi car le corps comprimé empêche le sang de circuler facilement et accentue la sensation de froid.

Avis de Ludovic Briet

Résister aux conditions difficiles, aussi bien froides que chaudes, ne s’improvise pas. Soit nous sommes équipés correctement soit nous sommes mal…

En hiver, nous portons un grand intérêt au confort d’autant plus si nous pêchons sans bouger, en bateau par exemple, où notre gestuelle est vraiment réduite. L’idéal est d’enfiler plusieurs couches en en superposant différentes dont la fonction est similaire, tenir chaud et au sec. Pour se faire, nous avons différentes sous couches appelées base layer de la même marque – SIMMS – et qui sont graduellement plus chaudes selon que nous allons vers l’extérieur. L’avantage et non des moindres est qu’elles sont aussi respirantes ce qui me permet d’évacuer la transpiration, source de refroidissement au niveau du corps et surtout des pieds. Pour les extrémités comme les pieds ou les mains, l’idéal est de la soie en première couche puis de la laine (le mérinos étant le top mais le plus cher). Pour la tête, c’est un bonnet doublé polaire ! La couche la plus externe de l’ensemble est un gore-tex 5 couches, matière respirante mais aussi rainstopper et windstopper, en clair le top pour rester au chaud et au sec.

Au printemps et en automne, ce sont des vêtements de « mi-saison » SIMMS ou GUNKI qui me protègent durablement car les températures changent vite et il est fréquent de devoir affronter plusieurs « temps » dans la même journée. Sur les temps pluvieux, nous avons une casquette gore-tex SIMMS et là, nous pouvons vous assurer, que c’est le plus performant pour protéger la tête de la pluie.

Pour finir, nombreux sont les pêcheurs à faire l’impasse sur le confort et c’est vraiment dommage. Si vous décidez de vous mettre à l’abri des conditions difficiles, ne cherchez plus, nous vous conseillons la meilleure marque au monde car nous l’utilisons depuis plus de 25 ans dans la pêche en rivière et en bateau et presque tous les jours de l’année, c’est SIMMS, car c’est exclusivement un fabricant de vêtements dédiés à la pêche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page