Comment pêcher la perche au coup en hiver : les conseils pour vos pêches

Tous les pêcheurs savent que l’hiver est une période assez compliquée pour la pêche mais il n’est pas rare de réaliser de belles pêches de gardons. Cependant, il peut arriver que le gardon soit boudeur et il peut alors être salvateur de se replier sur une autre cible qui sera plus active. En effet, en cette période de froid de canard la pêche de la perche en bordure peut s’avérer une alternative intéressante.

Il faut savoir que la perche est un poisson qui a une forte tendance à se balader en groupe de plusieurs dizaines d’individus et que leur appétit est assez impressionnant. Il est alors assez facile de les bloquer sur l’amorçage. Il est important de savoir que la perche est un poisson qui affectionne particulièrement les bordures que ce soit en canal ou en étang. Pour ce qui est du canal, il est judicieux de jeter votre dévolu sur les bordures garnies de palplanche. C’est en effet sur celles-ci que les perches vont arriver à trouver un peu de nourriture. Il sera alors beaucoup plus simple de les attirer sur notre coup si elles sont déjà dans les parages. Pour ce qui est de la distance de pêche, ne vous compliquez pas la vie un coup à trois ou quatre mètres du bord est largement suffisant.

Pêche de la perche au coup en hiver
Un fouillis de vers de vase appétissant.

La perche au régime

Dame perche est un poisson très friand de toutes sortes d’esches, mais il y en a certaines qui la rendent folle. Le ver de vase accompagné de fouillis de vers de vase en fait partie. Il est cependant certain que d’autres appâts comme le ver de terre ou l’asticot sont des esches qui ne la laissent pas indifférente. Mais par ces températures très fraîches, le ver de vase reste l’appât roi. Une fois que la perche a jeté son dévolu sur lui elle rentre alors dans une frénésie alimentaire incomparable. Si le ver de vase est une esche incontournable pour la saison froide, il va de soi que celui-ci doit être d’une fraîcheur et d’une qualité qui donneraient envie au poisson le plus dédaigneux.

Pêche de la perche au coup en hiver
L’esche doit être parfaite.

Amorce simple

Pour ce qui est de l’amorçage proprement dit, on va faire dans la simplicité et l’économique. En effet, la perche est un poisson qui apprécie particulièrement les amorces claires et qui troublent l’eau. C’est pour cela que l’on va utiliser un mélange de farines assez claires dans un premier temps.

Pêche de la perche au coup en hiver
Un peu d’amorce et beaucoup de terre de somme.

Recette d’amorce pour la perche :

  • Chapelure rousse 3parts
  • Pv1 1 part
  • Coco belge 1 part
  • Polenta 1 part
  • Biscuit ½ part
  • Rajouter 3 parts de terre de somme plus 150 grammes de fouillis de vers de vase.
Pêche de la perche au coup en hiver
Des boules différentes mais complémentaires.

La terre l’arme absolue

Le mouillage de l’amorce devra se faire progressivement afin d’obtenir un mélange homogène qui permettra à l’amorce de travailler rapidement sur le fond afin d’attirer le plus de poissons possibles. En parallèle, on va préparer l’équivalent d’un bon kilo de terre de somme. Cependant attention ! La terre de somme est un ingrédient primordial. Il est bon de la tamiser avant utilisation, dans un premier temps afin d’enlever les impuretés et dans un deuxième temps afin de la rendre la plus fine possible. Pour cela je procède en 2 étapes, je passe d’abord la terre dans un tamis à mailles fines et ensuite, je repasse la terre obtenue au chinois (tamis de cuisine à mailles très fines). La terre est alors d’une finesse absolue. Une fois la terre prête à l’emploi, il ne reste plus qu’à intégrer une bonne part de fouillis de vers de vase. Pour ce qui est de l’amorçage en lui même, il se fera en deux phases : un amorçage à base de farines au départ qui a pour but d’attirer le maximum de poissons. Ensuite le rappel se fera régulièrement avec uniquement de la terre de somme et du fouillis pour entretenir l’activité des perches sur le coup.

Pêche de la perche au coup en hiver
L’amorce et la terre de somme agissent sur toute la colonne d’eau.

Perche en ligne de mire

Une fois que tout est prêt, on va pouvoir passer à la pêche proprement dit. Tout d’abord pour la ligne, on utilisera une petite boule 1gr avec une plombée groupée à environ une vingtaine de centimètres de l’hameçon. Cette plombée va permettre de pouvoir ralentir considérablement la coulée une fois arrivée sur les boules et surtout de permettre à l’esche de se présenter correctement. En matière d’hameçon, on peut utiliser un panel d’hameçons qui peut aller du N°18 jusqu’au N°22. Il faut garder en mémoire que nous allons escher des vers de vase. Pour commencer, il est souhaitable de faire évoluer votre appât au ras du fond dans un premier temps afin de profiter de la mécanique de l’amorce qui va faire bouger les particules et qui va donc décoller un peu le poisson. Ensuite, il peut être utile de rajouter un peu de fond afin de faire traîner l’esche pour que celle-ci se mêle au fouillis présent. Il ne faut pas hésiter à bouger votre fond en cours de partie de pêche. L’eschage de votre ver de vase doit être soigné afin que celui-ci soit le seul centre d’intérêt de dame perche.

Pêche de la perche au coup en hiver
L’amorce et la terre de somme agissent sur toute la colonne d’eau.

La perche est un poisson souvent délaissé par les pêcheurs au coup qui se focalisent le plus souvent sur le gardon. Mais il n’en reste pas moins que la perche reste une formidable combattante une fois ferrée et que l’on ne boude pas son plaisir.

Pêche de la perche au coup en hiver
Il n’est pas rare de faire de très belles prises.

 

Texte et photos de Laurent Saillardon

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer