Comment bien équiper sa remorque pour la pêche ?

Voici quelques accessoires pour la rendre plus efficiente sur la route, au bord de l’eau et même au garage. La remorque est un équipement sur lequel il ne faut pas faire l’impasse sous peine de déceptions d’autant que c’est souvent là où les vendeurs de barques réalisent des économies. On peut améliorer sa remorque en lui adjoignant quelques accessoires pratiques. Cette petite liste n’est bien entendu pas exhaustive mais elle devrait satisfaire tous ceux qui n’ont pas une grande expérience à l’encontre de cette compagne de votre barque et de votre voiture.

Le vocabulaire de la remorque

Une remorque c’est aussi des termes peu usités qu’il faut connaitre, parmi ceux-ci il en est à connaitre impérativement.

  • Rouleaux  ou diabolos : pièces mobiles en matière souple facilitant la manœuvre.
  • Chandelles : bras fixés sur le châssis par brides et supportant des rouleaux ou des patins.
  • Potence de treuil : partie à l’avant de la remorque sur laquelle se fixe le treuil et la butée d’étrave.
  • Butée d’étrave : c’est la partie la plus haute de la remorque sur laquelle l’avant de la barque viendra en contact.
  • Essieu : c’est la partie roulante qui est fixée au châssis au moyen de brides en U.
  • Frein de parcage : sur les remorques freinées c’est la poignée située à l’avant qui sert de frein à main.
  • Timon : c’est la barre qui fait la jonction entre le châssis et la tête d’attelage.
  • Flèche : c’est la fin du châssis qui se termine souvent en pointe contre le timon.
  • Tête d’attelage : c’est ce verrou qui se clipse sur la boule d’attelage de votre voiture.

Les barres de guidage latérales

S’il est un accessoire indispensable lorsque l’on remonte son bateau sur la remorque ce sont bien les guides latéraux. Pour une remontée au moteur ils vous serviront de repères visuels pour bien vous placer dans l’axe afin de vous poser sur les patins. Si vous remontez votre barque à la main au treuil, ils pourront servir d’appui pour contrer les effets du vent et éviter que le bateau ne se cale de travers sur la remorque.

Equipement remorque de pêche
Les marchepieds et les guides latéraux, des options devenues indispensables.

Les patins pour glissières

La plupart du temps les glissières sont recouvertes de moquette mais on peut y rajouter des patins en plastiques glissant qui favoriseront la démise à l’eau, ce moment toujours délicat où certaines coques ont tendance à ventouser sur la moquette. Ces patins se vissent tout simplement sur les glissières.

Le berceau d’attaque à rouleaux

Il s’agit de rouleaux pivotants sur deux axes qui guideront l’étrave du bateau et faciliteront son positionnement sur les patins. L’essayer c’est vraiment l’adopter car ce berceau mobile facilite grandement la manœuvre.

Le support d’embase de moteur

Rouler avec son moteur placé en position relevée peut occasionner des dommages sur le tableau arrière. Pour contrer cela un support d’embase va amoindrir voire totalement supprimer le balourd occasionné par les aléas routiers au moteur et maintenir fermement ce dernier en reportant les forces sur le châssis de la remorque.

Equipement remorque de pêche
Le support d’embase moteur, indispensable.

Les marchepieds

Si ces accessoires sont inutiles sur de petites barques ils deviennent vite indispensables sur des bateaux équipés de francs-bords assez hauts qui demandent beaucoup de souplesse pour y monter. Le ou les marchepieds permettront au pêcheur plus âgé de monter dans son bateau posé sur sa remorque sans trop de difficulté pour nettoyer sa moquette au garage ou bricoler confortablement son bateau sans besoin de sortir l’échelle.

Le treuil

Cet accessoire très commun aura tout intérêt à être de dernière génération pour éviter les déboires. Auparavant débrayables via un simple crochet, ces treuils avaient la fâcheuse habitude de s’emballer lors de la mise à l’eau et d’être source de poignets cassés lorsque l’on voulait les arrêter. Dorénavant les treuils possèdent un frein interne qui évite cet emballement et qui oblige à démouliner à la main pour descendre le bateau. On choisira un treuil un peu surdimensionné car il pourra vous arriver de monter totalement le bateau au treuil, voire de remonter un bateau rempli d’eau qui pèsera très lourd. L’idéal est aussi de posséder une seconde manivelle de rechange car ce type d’équipement est ce qui s’égare le plus facilement et sans elle vous serez en fâcheuse posture.

Remorque basculante ou pas ?

La remorque basculante permet des mises à l’eau là où une classique remorque à timon fixe devrait reculer loin dans l’eau.  Pratique, elle est un peu plus lourde et cet axe pivotant est un point de faiblesse structurel potentiel pour qui fait beaucoup de route. Elle évite la plupart du temps de rentrer les roues dans l’eau et donc permet de mettre à l’eau sur une berge très pentue ou se terminant d’un coup. On la réservera donc aux barques maniables à la main ou aux cales de certains fleuves ou rivières qui ne vont pas loin dans l’eau avant de tomber à pic.    

La roue de secours et son support

Ce n’est qu’une fois que l’on a crevé un dimanche matin à 06h00 que l’on se rend compte de l’utilité d’une roue de secours. Il existe un simple support qui permettra de la fixer solidement sur la remorque.  Le support que l’on peut en plus verrouiller par cadenas se fixe sur le timon ou la flèche et ainsi la roue de secours ne gênera pas lors des différentes manœuvres.

Les feux étanches

Ceux qui ont subit durant de longues années le démontage remontage d’une plaque amovible de feux ont compris tout l’intérêt des feux étanches. Plus besoin de se salir les mains après un long trajet pour mettre à l’eau et plus besoin de stocker dans la voiture une plaque de feux immense. Si seulement les feux étanches restaient étanches ad vitam aeternam, mais avec les diodes un peu d’eau n’empêche pas leur fonctionnement.

Equipement remorque de pêche
Les feux étanches à leds, plus d’entretien.

Les strap-locks

Ces enrouleurs automatiques fixés sur le châssis vous évitent d’avoir à trimballer des sangles à cliquet. S’enroulant seuls une fois la barque hors de la remorque comme une ceinture de sécurité, ils ne tiennent pas de place et permettent de tenir en force le bateau sur la remorque sur la route.

Il existe encore d’autres accessoires pour rendre votre remorque plus efficace comme des plaques d’aluminium antidérapantes fixées sur le timon pour éviter de vous mouiller les pieds lors des mises à l’eau. Un treuil électrique est aussi bien pratique pour remonter sa barque sans forcer. L’imagination humaine étant sans limite on peut se demander ce que nous préparent les fabricants pour les prochaines années à venir.

Equipement remorque de pêche
Les strap-locks évitent la corvée du sanglage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page