Carpe : Tout savoir sur ce poisson cyprinidé malin

Retrouvez tous nos articles techniques sur la pêche à la carpe parus dans le magazine 1max2peche

Détermination

L’élevage de la carpe a engendré de nombreuses variétés dont le corps est beaucoup plus trapu que la forme sauvage qui elle a un corps assez allongé et couvert de grosses écailles cycloïdes sur lequel on compte 35 à 40 écailles le long de la ligne latérale. Le corps est légèrement comprimé latéralement, moyennement élevé et plus ou moins bossu selon les déclinaisons de l’espèce. La ligne latérale est bien évidente sur les carpes miroirs et cuirs. La tête de la carpe n’est pas recouverte d’écailles et sa bouche est protractile et entourée de 4 barbillons, 2 courts et 2 longs, qui lui permettent de détecter la nourriture. La carpe n’a pas de dents buccales mais possède des dents pharyngiennes utilisées pour broyer sa nourriture. La nageoire dorsale est longue, dépourvue de rayons épineux et le premier rayon est denté et très dur avec un bord supérieur de la nageoire qui est ondulé. La nageoire caudale est bien développée et possède un bord postérieur échancré. Le dos est sombre et présente une coloration de gris-vert à gris-brun. Cette coloration est variable suivant l’habitat, généralement verdâtre à brunâtre. Sur les flancs, les écailles présentent des reflets dorés, le vente est blanc crème ou jaunâtre et les nageoires peuvent avoir des teintes orangées.

 

Taille

La taille moyenne se situe autour de 50-60 cm mais peut atteindre 1,20 m pour un poids de 40 kg pour les plus gros spécimens actuels.

Record

La carpe record du domaine public français est une carpe commune de 44kg prise au Der.

 

 

Longévité

La carpe est connue pour sa longévité, en moyenne entre 15 et 20 ans, mais elle peut vivre jusqu’à 50 ans, et même jusqu’à 100 ans pour les carpes koïs japonaises.

 

Régime alimentaire

La carpe est un poisson omnivore qui a une grande diversité alimentaire avec une nette préférence pour la nourriture benthique disponible sur le fond de son habitat. Les larves d’insectes, les mollusques, les vers et les petits crustacés ou encore des écrevisses et des dressènes par exemple mais elle ingère également des débris végétaux et des bactéries fixées sur des matières en suspension dans l’eau. La carpe passe son temps à  fouiller les vases et les limons du fond à la recherche de sa nourriture.

 

Reproduction

La carpe tient son nom de sa grande fécondité qui en fait une espèce invasive dans certaines régions du monde comme l’Australie. La période de reproduction a lieu durant le printemps et l’été à une température de l’eau supérieure à 18-20°C. Le frai est bruyant et ponctué de sauts ce qui caractérise facilement cette période où la femelle dépose ses œufs adhérant sur le fond et sur les plantes aquatiques dans des zones peu profondes. Les œufs incubent durant une semaine en restant collés aux plantes, sans soins parentaux. Une carpe de bonne taille peut produire plusieurs millions d’œufs assurant une bonne reproduction de l’espèce.

 

Habitat

La carpe se trouvent dans les étendues d’eau et les rivières, supportant les eaux peu oxygénées, et mais elles n’aiment pas trop les courants trop vifs. Les eaux stagnantes comme les lacs, les étangs et les réservoirs sont la prédilection de cette espèce tout comme dans les grandes rivières et les grands fleuves. Elle a une grande tolérance aux variations de l’habitat et notamment à la désoxygénation des eaux durant la période chaude. La carpe se rencontre principalement dans les zones calmes des rivières, étangs et lacs dont le fond est constitué de sable, de vase et riche en végétation aquatique. Elle passe l’hiver posée sur le fond et s’active progressivement au printemps lorsque l’eau dépasse les 8°C.

 

Distribution

La carpe est un poisson originaire d’Asie centrale où l’on rencontre la plus grande diversité. Elle a été introduite en Italie par les Romains puis éparpillées au cours du Moyen-Âge par les moines, notamment dans les Dombes. Actuellement, elle s’est acclimatée dans toute l’Europe occidentale à l’exception de la région septentrionale (Norvège). Elle est également bien implantée en Europe centrale (Hongrie, Slovaquie, Roumanie).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email