[Avis] Leurre Daiwa Lazy Jerk, un jerkbait véritable aimant à brochet

Mis au point par l’équipe scandinave de la marque Daiwa, ce jerkbait est un véritable aimant à brochet. On retrouvera en 2019 deux déclinaisons de la taille originelle avec des modèles en 9 et 12 cm.

Depuis que Daiwa a crée sa division « brochet » en inventant la marque Prorex, de nombreux équipements sont arrivés sur le marché et parmi ceux-ci des leurres à l’excellente finition. Le Lazy Jerk en est un bon exemple avec un jerkbait ou glider coulant lentement et dont les mensurations vont permettre de l’utiliser avec une canne puissante certes mais acceptable pour les épaules du pêcheur courant.

Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets

Construction

Construit en ABS on remarque de suite la patte Prorex avec cet œil de reptile et ce physique agressif qui caractérisent les leurres Daiwa destinés au maître des eaux douces. Doté d’un armement conséquent avec deux beaux triples très piquants et forts de fer, l’armature interne qu’il renferme est prévue pour résister aux attaques les plus furieuses des gros brochets.

La taille de 155 mm permet de viser des brochets de taille correcte mais tout le monde sait qu’un brocheton de 40 cm est capable d’attaquer cette taille de leurre.

Ce jerkbait est bruiteur, il contient deux grosses billes qui disposent d’un emplacement leur permettant un écart latéral ainsi que longitudinal, ainsi ce leurre continuera de produire du son quelle que soit l’animation proposée par le pêcheur.

Les coloris Prorex pour ce jerk sont de deux ordres avec des coloris incitatifs et flashy comme le modèle red Tiger que vous pouvez découvrir en photo. Vous pourrez aussi utiliser des coloris imitatifs avec une série de coloris « live » qui sont copiés sur de vraies livrées de poissons.

Caractéristiques :

  • 155 mm de longueur,
  • 23,3 mm au plus large pour 40mm au plus haut
  • Poids  de 85g
  • Hameçon triple Daiwa  2/0
  • Bruiteur
  • Slow sinking, nage entre 0,5 et 1m
  • 8 coloris
  • Prix :  13  euros, prix de vente moyen constaté

Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochetsLeurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets

Utilisation

Les jerkbaits peuvent convenir toute l’année tellement ils sont efficaces à faire monter les brochets du fond ou à pêcher dans les zones peu profondes. Coulant lentement, ce jerkbait peut s’animer par des coups de scions qui vont désaxer totalement sa nage et représenter un poisson agonisant. Avec cette animation il convient d’effectuer de nombreuses pauses afin de le laisser couler lentement en dodelinant du corps. Pour éviter de trop le faire monter en surface on effectuera les jerks de bas en haut c’est-à-dire canne presque horizontale par rapport à la surface de l’eau et action de fouetter vers le bas pour se retrouver avec une position de la canne presque verticale. L’autre technique efficace est de ramener lentement en linéaire ce type de leurre qui nagera alors en effectuant des S sans renvoyer trop d’éclats dans toutes les directions comme le font les mouvements de jerk.

On pourra pêcher les zones de queues ou de baies près des barrières de roseaux en début de saison qui restent d’excellents postes à brochets tout le reste de  l’année.  Les jerkbaits sont aussi très efficaces pour pêcher au-dessus des herbiers noyés, j’ai même fait monter des brochets dans plus de 6m d’eau avec ces leurres.

Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets

Matériel conseillé

La pêche au jerkbait demande une canne courte pour la bonne et simple raison que le mouvement consistant à fouetter se fait de haut en bas et qu’une canne courte évite de toucher l’eau à chaque jerk. La longueur habituelle pour une canne spécialisée est de 1,7m à 1,9m et la puissance de 50/100g, ceci permet de pêcher de longues heures sans fatigue.  Concernant le moulinet, un modèle casting est plus approprié pour ces mouvements, un modèle rond est aussi préféré des spécialistes pour sa prise en main qui donne plus de force  ainsi que pour sa solidité  et sa résistance à l’emploi de gros leurres.

 

Conclusion

Daiwa nous prouve une fois de plus qu’elle peut s’adapter rapidement à une pêche plus européenne en ciblant les brochets. Ce jerkait est remarquablement fini et on comprend qu’il a été mis au point par des spécialistes nordiques qui pêchent au jerk tous les jours. Le dernier argument qui plaide en sa faveur est son tarif, imbattable pour un leurre de cette qualité.

Les +

  • Une excellente finition
  • Une bonne bouchée pour les brochets
  • Une nage très facile à mettre en oeuvre
  • Un tarif très abordable pour un tel leurre

Les –

  • Une peinture qui se laisse marquer par les hameçons

Leurre Daiwa Lazy Jerk pour la pêche des brochets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer