[Astuce] Cuire des graines pour la pêche directement en seau

Tout comme le roulage et la fabrication des bouillettes, la cuisson des graines nécessite un matériel spécifique sans lequel il s’avère compliqué de travailler dans de bonnes conditions. Pourtant, il est possible de se simplifier la tâche avec un peu de réflexion et un minimum d’ustensiles de cuisine.

L’idée est surtout intéressante pour ceux qui comme moi vivent en appartement et qui en ont assez de transformer leur cuisine en véritable champ de bataille : odeurs alertant le voisinage, bruits divers, sol et plan de travail maculés, ne manque que le sang pour tourner un film d’horreur !

 

Pour une cuisson facilitée des graines

Lassé par les heures passées à récurer ma cuisine souillée avant chaque départ en session, j’ai cherché comment cuire facilement les graines en évitant un maximum de manipulations. En fait, la solution est très simple et permet une cuisson directe dans le seau en plastique servant lors de la phase préparatoire de trempage, à condition d’être équipé d’une table de cuisson à induction et non pas en vitrocéramique ou encore simplement électrique. Pour ce faire, il suffit de se munir d’une rondelle métallique d’un diamètre égal ou inférieur à celui du fond du seau de trempage. On peut acheter les rondelles métalliques en question au rayon casseroles et marmites dans n’importe quelle grande surface. Elles sont avant tout destinées aux personnes équipant leur cuisine d’une table à induction et qui ne possèdent pas encore le matériel adéquat pour ce type d’utilisation.

La préparation restant identique quel que soit le mode de cuisson employé, il appartient à chacun d’adapter le trempage en fonction de ses envies, que ce soit par la durée ou encore par l’ajout d’exhausteurs de goût. Un trempage de 24 heures minimum paraît une bonne base de départ, mais chacun a ses préférences. La principale évolution provient du fait que la cuisson a lieu dans le seau, sans avoir à transvaser les particules d‘un récipient à l’autre.

 

Cuisson des graines pour la pêche à la carpe
Le trempage des graines dans le seau qui servira à la cuisson.
Cuisson des graines pour la pêche à la carpe
Table à induction, plaque métallique et seau, le nécessaire pour la cuisson…
Cuisson des graines pour la pêche à la carpe
La plaque métallique est placée au fond du seau.
Cuisson des graines pour la pêche à la carpe
Les graines peuvent être portées à ébullition. Attention à bien attendre le refroidissement avant de manipuler le seau.

Le matériel nécessaire à la cuisson des graines

Le type de cuisson en question impose l’utilisation d’une plaque à induction. Pour le reste, rien de bien sorcier à trouver, à savoir : des plaques métalliques spécifiques et d’un diamètre compatible aux récipients utilisés, des seaux, et bien entendu des graines… Il est préférable d’utiliser des seaux identiques qui permettent d’étalonner les temps de cuisson ainsi que les quantités de graines préparées. Chacun peut alors facilement définir des procédures permettant d’avoir des préparations homogènes et répondant à ses attentes.

La cuisson dans le seau

Avant de procéder à la cuisson, il convient de placer la rondelle métallique dans le fond du récipient en prenant soin de garder son fil d’attache à l’extérieur du seau dans lequel on peut alors verser sa préparation. Il sera ainsi plus aisé de retirer la rondelle une fois la cuisson achevée et de recommencer avec un autre seau en cours de préparation, opération qui peut être reproduite autant de fois que vous disposez de seaux, et sans difficulté majeure…

En fonction du matériel à disposition, un temps approximatif de 15 minutes est nécessaire pour porter la préparation à ébullition dans un seau de huit litres. La durée de cuisson doit bien entendu être adaptée au type et à la quantité de graines travaillées, à l’effet recherché… La cuisson achevée, il suffit de retirer la rondelle du seau grâce au fil d’attache et les graines peuvent être utilisées directement après un bref temps de refroidissement. Le gain de temps est indubitable avant de partir en session : plus de casserole à récurer, de réchaud et de bouteille de gaz à ranger et de local à nettoyer. Une simple plaque métallique fait le job et il ne reste plus qu’à aller pêcher…

Laurent Thomassin

Sponsorisé par NRGI Baits

 

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
109 Partages
Partagez
Tweetez
WhatsApp
Email