L’anguille, un poisson serpentiforme entre l’eau douce et la mer

Ce poisson aux allures de serpent est un poisson migrateur amphihalin thalassotoque qui vit alternativement en eau douce et en eau salée. Très recherchée pour sa valeur gustative alimentaire elle est malheureusement en voie de disparition dans de nombreux cours d’eau. Ce qui nous donne, une nouvelle fois, à réfléchir sur l’avenir de certains poissons de nos rivières françaises et à la prédation de l’homme..

Classification

  • Règne : Animalia
  • Embranchement : Chordata
  • Classe : Osteichthyes Actinopterygii
  • Ordre : Anguilliformes
  • Sous-ordre : Anguilloidei
  • Famille : Anguillidae
  • Genre : Anguilla
  • Nom scientifique:Chordata, Actinopterygii
  • Nom vernaculaire : anguille européenne, aal, andouille, andrille, angèle, anguielo, anguière, anguillat, anille, bonarenque, chardillat, chardiat, guiseau, lacheneau, lon bec, lorgagne, margagne, mouregain, pimperneau, Anguille d’Europe, anguille commune, bomarinque, bouiron, long-bec, marguignou, pimperneau, verniau, Silienn-dour-dous (Côtes d’Armor)
  • Anguille de fraie : bouiron, civelle, montée, piballe.

Caractéristiques de l’anguille

  • Poids moyen: 3 à 4 kg
  • Poids maximum: 7,500 kg
  • Taille moyenne: de 40 cm à 150 cm
  • Longueur maximum:1,85 m
  • Durée de vie: 50 ans

Description générale de l’anguille

Corps serpentiforme, ovale et la partie arrière est comprimée verticalement. La peau est relativement épaisse et couverte d’un mucus qui recouvre les écailles. La mâchoire inférieure est plus longue que la supérieure et les narines sont tubuleuses. Les nageoires dorsale et anale fusionnnent avec la nageoire caudale et ce tout forme une unique nageoire continue qui démarre très en arrière des pectorales. Il n’y a pas de nageoire pelvienne. Dos brun-vert avec ventre jaunâtre pour l’anguille jaune mais le dos est noir avec ventre argenté pour l’anguille argentée. Elle devient noire avec un ventre argenté chez l’anguille argentée pour les individus prêts à effectuer la migration vers la mer des Sargasses.

 

Distribution en mer

La distribution de l’anguille s’étend sur toutes les côtes de l’Atlantique Nord : de la Floride au Groenland, du Sénégal à la Scandinavie, ainsi qu’en Méditerranée et en mer Noire.

Distibution en eau douce

Elle est constatée dans toute l’Europe des pays scandinaves ainsi que des pays méditerranéens dont l’Afrique du Nord jusqu’au Sénégal sur la facade Atlantique.

L’anguille est un poisson euryhalin* qui vit à faible profondeur en eau douce et dans les estuaires. On la trouve parfois dans des « lagons » comme le bassin d’Arcachon ou le bassin de Thau. Elle préfère les zones mixtes roches-sédiments et affectionne particulièrement les fonds meubles sablo-vaseux. On peut la trouver jusqu’à plus de 1000 mètres d’altitude.

Biologie de l’anguille

Présente en France,l’Anguilla anguilla appartient à la famille des Anguillidés. C’est un grand poisson migrateur amphihalin qui vit en eau douce mais qui se reproduit en mer. Sa phase continentale se compose des trois principaux stades de développement : civelle, anguille jaune et anguille argentée.

Migration et reproduction de l’anguille

Les migrations marines de l’anguille sont toujours un réel mystère. Les scientifiques ne peuvent que faire des constatations sur son évolution. Ainsi, au printemps, les larves traversent l’Atlantique portées par les courants océaniques et le Gulf Stream. Le voyage estimé de 6 mois à plus d’un an varie entre des profondeurs de 25 m la nuit et 300 m le jour. À l’approche du plateau continental européen, leur taille est entre 55 et 90 mm. C’est alors que les larves se métamorphosent en civelles au corps translucide. La plupart terminent l’ensemble de leur croissance sur le littoral maritime (vasières, marais), en estuaire et dans les parties basses des fleuves. Les autres entament une remontée des fleuves et des cours d’eau à la recherche de zones propices à leur développement sur lesquelles elles se sédentarisent et deviennent anguilles jaunes jusqu’à atteindre l’âge de se reproduire. Cette reproduction se déroule dans la mer des Sargasses et le cycle recommence…

Régime alimentaire

L’alimentation de l’anguille dépend de son stade d’évolution et c’est un poisson qui doté d’un régime alimentaire varié. En eau douce, ses proies sont constituées principalement de larves d’insectes, de crustacés, de poissons mais également de rongeurs chez les individus de grande taille. En mer, l’anguille se nourrit de petits poissons et de crustacés. Au cours de leur migration vers la mer des Sargasses, les adultes ne s’alimentent pas et vivent des réserves accumulées pendant le stade d’anguille jaune.

Pêche de l’anguille

Contexte  Européen

La très forte chute de la population des anguilles  depuis les années 1960 vaut à cette espèce d’être classée dans la liste rouge des espèces menacées de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

En vue d’assurer la survie de l’espèce, un règlement Européen institue des mesures de reconstitution  du stock d’anguilles  et impose un plan de gestion  national à chaque état membre  a été adopté en 2007.

Contexte Français

Le plan de gestion Français établi en 2008, validé par la commission européenne en février 2010 prévoit globalement 5 grands type de mesures :

  • La lutte contre le braconnage
  • L’amélioration de la continuité écologique des cours d’eau
  • L’encadrement de la pêche, aussi bien professionnelle que de loisir
  • La réduction des facteurs de risque pour les populations d’anguilles en matière de lutte contre les pollutions et la restauration des habitats,
  • Le repeuplement des cours d’eau à partir de civelles pêchées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
Partagez
Tweetez
Email