Pêche du barbeau au coup et au feeder : montage et amorce

Les farines et l’amorçage sont des sujets qui passionnent les pêcheurs au coup depuis la création des concours de pêche et la pêche du barbeau, même si elle est moins démocratisée, n’y échappe pas. Dans les faits, ce sont les caractéristiques des farines qui une fois mélangées doivent répondre aux caractéristiques du profil du parcours et des poissons présents et voici quelques conseils utiles pour choisir les bonnes amorces pour pêcher le barbeau au coup.

Montage pour pêcher le barbeau

Les barbeaux vivent en bancs comme des moutons

Si un barbeau se sépare du groupe… les autres le suivent. Il est donc indispensable de créer une amorce qui tienne bien le fond pour les retenir, sachant que lorsqu’ils seront dessus ils se bousculeront pour profiter de la pitance qui tombe… dans l’eau ! Malgré tout un « bon coup » à barbeau n’est pas toujours simple à prévoir. Ces poissons ont la fâcheuse habitude de se rassembler dans des parcours ou la pression de l’eau est forte et les courants rapides. Le coup initial est souvent obsolète lorsqu’ils font rouler d’un coup de nez les boulettes d’amorces que vous aviez déposés sur un endroit « X » pour les dépiauter sur un endroit « Y », le courant faisant le reste. Malgré tout le barbeau est un opportuniste qui apprécie votre offrande si vous savez varier les appâts. C’est un gourmand qui aime les sucres, les asticots et le fromage.

 

La pêche à la télescopique

Pour prendre des barbeaux en grande rivière, la grande canne télescopique est l’outil idéal lorsqu’ils sont en quête de nourriture. Technique indiscutable pour traquer les gros poissons, elle permet d’obtenir de sublimes sensations. Sur une rivière qui ne sera pas trop rapide, utilisez un flotteur olive, bien porteur, possédant une quille stabilisatrice en carbone. Faites évoluer l’esche à ras du fond et une cendrée n°6, située à 30 cm de l’hameçon, fera office de « plomb racleur ».

Montage pour pêcher le barbeau Montage pour pêcher le barbeau

La pêche du barbeau au feeder amorçoir

Pour la pêche en rivière ou en fleuve, l’amorce doit pouvoir se déliter suffisamment rapidement pour créer une trace et faire remonter le poisson sur le coup. Il n’est pas inutile d’utiliser également des arômes dans votre préparation. Par expérience le goût fromage est apprécié pour une amorce stable alors que le goût de fraise est préférable dans une amorce traçante à base de chapelure fluorescente (jaune ou rouge) et peu mouillée, qui va chercher les poissons loin en aval… Tout est affaire de goût et c’est votre propre expérience qui fera le reste !

Montage pour pêcher le barbeau

RÉSUMÉ

  • A la télescopique, les flotteurs trapus sont meilleurs porteurs dans les rivières rapides.
  • Les asticots sont incorporés dans une amorce traçante pour faire remonter les poissons sur le coup.
  • Le barbeau est un gourmand qui s’alimente des fruits de saison qui bordent la rivière.
  • Le goût fromage est apprécié pour l’amorce stable et le goût de fraise pour l’amorce traçante

 

Amorces pour la pêche du barbeau

BARBEAU – RIVIERE LENTE

2 partschapelure blonde
1 partchapelure rousse
2 partschènevis moulu cuit
1 partfleurette
1/2 partparmesan râpé
1 partTTX maïs grosse mouture

 

BARBEAU – FLEUVE

1 partbiscuit gras
3 partschapelure rousse
1 partchènevis grillé
1 partcoco belge
1 partlitou
1/2 partparmesan râpé
2 partsPV1
2 à 3 partsargile

 

BARBEAU – FEEDER

2 partschapelure blonde
1 partchènevis moulu
1 partfarine de biscuits gras
1/2 partfarine de citrouille
1 partterre de Somme
truffez l’amorce d’asticots

 

 

 

Autres articles intéressants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer