Amorce d’hiver pour la pêche du gardon, brème et de la carpe

Il n’est pas rare de rencontrer encore aujourd’hui des pêcheurs qui se précipitent pour mouiller leurs amorces sans se soucier des particularités du parcours et des poissons résidents. Il est parfois trop tard lorsque l’amorce est prête pour changer quoi que ce soit et la sortie de pêche « tombe à l’eau ».

Chaque farine, chaque additif, chaque produit possède des caractéristiques importantes à connaître pour les associer ensemble. Ces propriétés permettent de modifier ou d’améliorer un mélange afin de s’adapter aux conditions de pêche, même en cours de pêche si nécessaire. Savoir et connaître les pouvoirs des farines est indispensable, mais savoir modifier les compositions est tout aussi important.

Amorce gardon hiver

Dès que vient l’hiver l’eau est claire, souvent transparente et froide. Les gardons ne sont pas enclins à s’aventurer au-delà de leur poste de vie car les carnassiers rôdent. Si votre amorce est trop claire ils deviendront une cible évidente. Votre amorce doit donc être d’une teinte la plus proche de la couleur du fond afin que les gardons se sentent en sécurité. En hiver une amorce sombre, brune, est recommandée car elle se marie fort bien avec la couleur de leur dos. La farine d’insectes est un excellent attractif pour le gardon qui remplace avantageusement la farine de poisson destinée davantage à la carpe .Vous pourrez modifier la texture de votre amorce en mélangeant de la chapelure brune avec du coco belge pour décoller ou de la terre de rivière pour l’alourdir. Pour attirer plus rapidement les gardons sur votre coup ajouter une poudre aromatique. Il est préférable d’utiliser l’amorçage à la coupelle en cette saison.

Le secret de cette composition : le tracix noir permet de teinter plus ou moins fortement votre amorce finale pour qu’elle se rapproche le plus possible de la couleur du fond.

  • 1 kg de chapelure brune
  • 500 gr épicéine noire
  • 500 gr coprah mélassé
  • 200 gr farine d’insectes
  • 100 gr de Tracix noir
  • 1 à 3 kg terre de rivière
Amorce hiver pour la pêche du gardon
Amorce hivernale pour le gardon

Amorce brème hiver

Vous préparez le chènevis moulu la veille au soir en mettant la mouture au 2/3 d’une bouteille thermos que vous remplirez d’eau bouillante. Fermez et laissez ainsi jusqu’au matin. Au matin, ôtez l’huile de surface et mouillez votre amorce avec cette « soupe » de chènevis. Pour coller davantage votre amorce ajoutez du PV1. Si votre amorce est trop collante ajoutez du jaune de Hollande ou de la semoule fine de maïs. Sur un parcours avec du courant, ajoutez du sablon pour alourdir les boules et les faire descendre plus rapidement sur le coup sans pour cela être emportées en aval. Lorsque les brèmes tardent à venir sur le coup ajoutez du litou ou du tracix blanc. Contrairement aux gardons les brèmes craignent peu les carnassiers…

Le secret de cette composition : les effluves d’ail et de chènevis contribuent à réveiller les sens olfactifs et gustatifs des brèmes qui sont plutôt engourdies pendant l’hiver.

  • 1 kg de chapelure brune
  • 1 kg de coprah mélassé
  • 1 kg gr TTX maïs fin
  • 500 gr de chènevis moulu ébouillanté
  • 100 gr ail en poudre
  • 3 kg terre de rivière
Amorce hiver pour la pêche de la brème
Amorce hivernale pour la brème

Amorce carpe hiver

Dès que les eaux sont froides, l’activité des carpes est largement réduite au strict nécessaire. Le seul moyen de les intéresser est de leur proposer des farines qui vont titiller leurs papilles, comme la farine de tiger nut. Si ce produit n’est pas disponible chez votre revendeur, remplacez-le par soit  du robin red, soit de la farine de piment d’Espelette (hot red pepper).

Autres épices intéressantes en cette saison : poivre, indian spice, asa-fœtida.

Pour compléter l’effet attractif des épices, un apport d’esches animales (gozzers, terreaux ou fouillis)  est intéressant, c’est pourquoi le mélange doit être suffisamment collant pour transporter un volume d’esches important (1 litre d’asticots pour 10 litres d’amorce). Si les gardons sont trop nombreux sur le secteur, il est préférable d’utiliser des appâts inertes comme des pellets de 2mm (Sonubait Fin Perfect ou Dynamite Baits).

Pour obtenir de bons résultats, il faut se souvenir qu’en hiver l’amorce doit être composée de nombreuses petites particules qui attireront les carpes.

Le secret de cette composition : l’utilisation du robin red joue un rôle gustatif puissant qui met en appétit les carpes les plus léthargiques.

  • 1 kg chapelure rousse grillée
  • 1 kg TTX maïs gros
  • 250 gr chènevis grillé
  • 250 gr robin red
  • 500 gr stick mix tiger nut
Amorce hiver pour la pêche de la carpe
Amorce hivernale pour la carpe

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close
Partagez56
Tweetez1
Email
57 Partages