Saint Cassien, le clivage carnassiers/carpes

Par le 26 avril 2013
Cassien

En publiant l’article de Lionel Cecchet (lire icien réponse à l’arrêté pris par le préfet du Var interdisant la pêche de nuit (lire là), je m’attendais bien à ce que cela fasse quelques vagues. Mais je ne m’attendais pas à ce que cela mette à nue un clivage entre ces deux confédérations de pêcheurs. De nombreux forums en parlent, des distensions apparaissent, parfois même au sein d’un même camp. L’idée n’est donc pas de rajouter de l’huile sur le feu, mais plutôt de recentrer le débat. Je me considère comme neutre, pratiquant la pêche de la carpe, mais également la pêche du carnassier et dirige des magazines dans les deux pêches. Passons à un peu de réflexion pour recentrer ce débat et apaiser un peu les choses.

 

Avons de parler, commenter, répondre à ce sujet, posez-vous la seule question qui doit alimenter ce débat : Est-ce qu’interdire la pêche de la carpe la nuit à Saint Cassien va résoudre les problèmes de respect de la nature et les abus faits par les pêcheurs qui sont rencontrés?

 

Cassien dans la peau

Saint Cassien dans la peau (© Meik Pyka)

Le lac de Saint Cassien, il faut le savoir, est considéré comme un lieu mythique de la pêche de la carpe, en France, mais aussi à travers toute l’Europe. C’est un fait, et cela ne changera pas de si tôt quelque soit les lois qui s’y appliqueront. Ce lieu est ancré dans la mémoire des pêcheurs de carpes comme un des lieux mythiques et on vient même à parler de pèlerinage quand on s’y rend. C’est d’ailleurs dans cette optique que je m’y suis rendu 2 fois en plein été, juste pour voir de mes propres yeux, sans y pêcher, ce fabuleux lac tant médiatisé comme peut l’être la petite marre anglaise « Redmire Pool ».

Les abus des pêcheurs de carpes

Comme dans tous les endroits qui génèrent un fort passage, il y a des abus. La liste est longue, je pense même bien détaillée par les anti-carpistes qui sévissent sur le lac. Je pense que l’on peut parler d’anti-carpiste car si on leur propose de mettre définitivement dehors de Saint Cassien l’ensemble de ces pêcheurs de carpes, ils seraient une grande majorité à signer. Cela peut se comprendre également par le fait que la surpopulation des berges entraînent des difficultés de pêches bien présentes. Certains tendent leurs lignes à des distances déraisonnables, d’autres se permettent des incivilités, certains enfreignent les lois ou ne respectent pas la nature. Les arguments sont recevables et d’un point de vue extérieur  on a presque envie de donner raison pour que le calme et la nature reprenne son chemin sur les berges du lac. Sauf que ces désagréments, ils ne sont pas forcément tous dû aux pêcheurs de carpes, et encore moins par l’ensemble de ceux-ci. Croyez moi ou non, lors de mes 2 visites à Saint Cassien en plein été, j’ai vu moins de 5 carpistes sur les berges en pleine semaine. Mais on peut le dire, oui, il y a des abus de la part de pêcheurs de carpes à Saint Cassien et il faut les faire cesser!

Les abus des pêcheurs de carnassiers

A lire, écouter et discuter avec les pêcheurs de carpes, on se rend compte que certains comportements du côté pêcheurs de carnassiers ne sont pas vraiment mieux. Visiblement, plus personne ne peut nier les pêches à la traîne qui se pratiquent sur le lac, dénoncées d’un côté, avouées de l’autre! Mais en fait, ce qui m’a le plus choqué, c’est le comportement étrange qui se pratique sur les lacs du sud. Lors de la Toussaint 2012, je me retrouve sur les berges du Salagou, après un dernier voyage datant d’une bonne quinzaine d’années. Je suis en compagnie d’un des locaux de Saint Cassien, et là j’assiste à un manège qui me choque carrément en le découvrant mais qui pour lui est habituel. Beaucoup de pêcheurs de carnassiers, pour ne pas dire plus de 50% qui vont passer en face de nous vont s’arrêter sur nos repères pour y pêcher quelques minutes en retrait de quelques mètres, jusqu’à se prendre dans une des lignes bien entendu. C’est là que j’apprendrais que dans le sud, tout du moins sur ces 2 lacs bien fréquentés, c’est monnaie-courante de voir de telles pratiques. Comment un mec qui pose ses montages au centimètres près (parfois même en apnée), sur un amorçage déposé minutieusement et qui attend depuis 48h la prise d’un poisson prendre le fait qu’un mec se cale sur son poste et lui bouge une ligne alors qu’il y a 500 hectares aux alentours? Déposer et amorcer une ligne, cela peut prendre 30 minutes si on est méticuleux! Du coup, je me dis qu’à Cassien, en pleine période, cela doit être carrément insupportable! Oui, il y a des abus de la part des pêcheurs de carnassiers et il faut les faire cesser!

Mauvaise décision? Mauvaise communication? Ou acte délibéré cherchant un prétexte?

La preuve...

La réglementation actuelle n’est déjà pas très logique…

Bon, il y a des soucis, on les résous comment? En supprimant la pêche de la carpe de nuit? Le fondement de cette petite révolte se met en marche est ici : on punit des pêcheurs, sous prétexte que certains abusent, en leur enlevant quelquechose qui ne va résoudre en rien les problèmes. Est-ce que les pêcheurs de carpes vont s’arrêter de pêcher? NON. Est-ce que les pêcheurs de carpes vont aller à l’hôtel pour revenir le lendemain au petit matin : NON. Est-ce qu’en journée, ils vont être courtois et raisonnés sur le placement de leurs lignes et leurs marqueurs? NON! Et je dirais même que cela va envenimer les choses, car les plus virulents pour pêcher ouvertement la nuit ou alors se laisser un peu plus de liberté pour pêcher de manière la plus efficace possible sur la journée. On a là une décision totalement arbitraire, qui ne va pas traiter les problèmes et qui met de l’huile sur le feu. Attention danger.

La pédagogie et la justice sont les deux valeurs essentielles pour faire passer les décisions. Je suis bien placer pour le savoir, je dois mettre sous l’autorité de mes décisions une trentaine de lascars chaque jours. Défaut de communication, décision hâtives, vengeance ou punition? Peu importe, chacun le ressent à sa propre façon, mais le comportement de la fédération, sur cette affaire, mais sur d’autres également mis au grand jour il y a plus d’un an (pillage en règle d’une des réserves par des « pêcheurs au coup »), a tout simplement été perçu comme inapproprié et injuste. C’est comme si un médecin coupait le bras droit d’un patient qui avait mal à un doigt de la main gauche. Ça fait mal, ça ne sert à rien, et ça ne résout pas le problème.

On aurait voulu résoudre les problèmes, on autorisait la pêche de la carpe seulement la nuit, et les pêcheurs de carnassiers et de carpes ne se côtoyaient plus en journée! Ou alors on interdisait le bateau à tout le monde, et au moins, plus personne ne se pêche dessus… les 2 confédérations de pêcheurs étant sanctionnées au même niveau. Voilà une solution qui résout un problème et une autre qui est juste. Celle qui a été prise ne fait ni l’une ni l’autree et c’est en ce sens qu’il faut la dénoncer et la combattre!

J’ai un oeil extérieur à tout cela et je dois bien avouer que cette décision me fait poser beaucoup de questions. Qu’est ce qui est vraiment voulu derrière cette décision? Qu’est ce qui se trame? Réel soucis de communication, décision hâtive ou le mal est bien plus présent que cela et volontairement caché? J’espère pouvoir obtenir une réponse rapidement, et j’espère que la fédération du Var, les pêcheurs de carnassiers et les pêcheurs de carpes pourront trouver une solution ensemble pour résoudre les problèmes de Saint Cassien, qui ne mérite pas un tel déchirement. Mais une chose est certaine, c’est qu’en coupant court à la discussion, en prenant une telle décision qui semble si injuste, les risques pris par la fédération de se retrouver face à un soulèvement de l’Europe des pêcheurs de carpe risque de faire beaucoup plus de tord que de résoudre de problèmes.

Attendons maintenant les réponses du président de la fédération du Var qui a été sollicité sur le sujet. Interdire l’utilisation du bateau, autorisé la pêche de la carpe seulement la nuit, ou encore alterner une semaine sur deux l’interdiction des pratiques carnassiers/carpes m’auraient semblé plus justes et meilleure pour résoudre les conflits actuels, qu’il faut stopper, nous en sommes bien d’accord.

 

 

Un commentaire

  1. joel

    29 avril 2013 à 11:58

    Tu as complètement raison ! Il faut que tous le monde y trouve son compte. Il faut également que les pêcheurs autant carpe que carnassier se responsabilisent ! ! !!

Laisser un commentaire