Lieu jaune, le poisson

Le lieu jaune, un poisson très prisé sur notre littoral

Voici certainement le plus beau et le meilleur poisson de notre littoral recherché par les pêcheurs. Mais il n’est pas seulement un poisson côtier que les vacanciers pêchent le long des digues de Bretagne, c’est aussi un excellent poisson de pêche sportive qui vit dans les profondeurs des masses rocheuses ou dans les épaves.

Classification

Règne : Animalia
Embranchement : Chordata
Classe : Osteichthyes
Ordre : Gadiformes
Famille : Gadidae
Nom scientifique : Pollachius pollachius

Caractéristiques

  • Maille : 30cm
  • Poids moyen : 1 à 2,500kg
  • Tailles moyennes : 40 à 60cm
  • Record de France : 9,930kg
  • Record du monde : 23kg
  • Durée de vie : 6 à 8 ans

Description générale

Le lieu est un poisson allongé avec un corps aplati latéralement. Les écailles sont minuscules, et la peau est lisse au toucher. Sa couleur générale est bien marquée avec une variation entre le ventre gris-blanc et le dos qui est plutôt cuivré avec des taches jaunes marbrées. Sa ligne latérale est sombre et est légèrement incurvée au-dessus de la nageoire abdominale. Il possède trois nageoires dorsales et deux nageoires anales. Ces nageoires sont dépourvues d’épines. Sa mâchoire inférieure est proéminente ce qui lui permet d’attaquer ses proies par en dessous.

Biologie

Le lieu jaune vit au large dans les fonds rocheux et les épaves se nourrissant de poissons, de crustacés et de mollusques, entre 50 et 100 mètres de profondeur. Il fréquente les côtes à l’état juvénile, notamment dans les fosses de 20 à 30 mètres, surtout au printemps et à l’automne. Benthopélagique le lieu s’éloigne du bord au fur et à mesure de sa croissance, pour former des bancs de tailles variables plus au large. Comme la répartition du lieu jaune va des zones tempérées jusqu’à des zones franchement froides, la période de frai (1 million d’œufs) se situe entre mars et avril selon la région.

Régime alimentaire

Le lieu n’est pas un prédateur pélagique en recherche permanente de bancs de petits poissons près des côtes. C’est plutôt dans des fonds encombrés qu’on le trouve où il consomme des poissons variés et divers, mais aussi d’autres proies comme les crustacés, les crevettes, les copépodes, céphalopodes.

Techniques de pêche du lieu jaune

Ligne de fond à partir des quais ou des rochers, ligne de traîne, palangre, filets maillants, senne danoise, chalut de fond.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *