Accueil > Techniques de pêche > Pêche du Carnassier > Pêche du Black-Bass > Black-bass : Osez la pêche en big bait
peche-black-bass-big-bait

Black-bass : Osez la pêche en big bait

Après avoir lu notre article sur la pêche du black-bass en finesse, voilà maintenant une approche radicalement opposée au finesse fishing évoqué dans le paragraphe précédent peut également être rentable. Il s’agit du bigbaiting, comprenez l’utilisation de gros leurres destinés à susciter la curiosité des poissons les plus apathiques. L’automne et le début de l’hiver sont des périodes propices pour ce genre d’exercice, les poissons cherchant souvent à faire le plein de calories pour affronter les périodes froides. Et comme les plus gros sujets sont souvent des poissons fainéants, ils ne se déplaceront peut être que si la taille de la proie leur parait rentable.

Définition de la pêche en big-bait

Avant  toute  chose,  il  est  important  de  se  mettre  d’accord  sur  ce  que  l’on  peut  qualifier  de bigbait,  car  suivant  les  pêcheurs,  la  notion  de  gros  leurre  (traduction  littérale  du  terme  « Bigbait ») diffère.  Pour  définir  ce  qu’est  un  bigbait,  on  va  considérer comme  gros,  tous  les  leurres  dont  le  poids  est supérieur à 50gr ou qui possèdent une longueur de plus de 15cm.

Par cette définition succincte on comprend vite qu’il existe une grande variété de leurres que l’on peut considérer comme gros ! Les bigbaits sont donc simplement la version XXL de nos leurres habituels. Ainsi, il  existe  des  big baits  durs,  des  souples,  des  flottant,  des  coulants,  des  avec  ou  sans  bavette, des articulés, des avec palettes, des sans palettes.

peche-black-bass-big-bait

Mais pourquoi pêcher le black-bass en bigbait ?

Naturellement on les emploie  dans le but de capturer un  spécimen, en pensant  que  les gros poissons se nourrissent de grosses proies. C’est en partie vraie, mais c’est oublier que les prédateurs n’attaquent pas uniquement dans le seul but de se nourrir, mais aussi parce que nos leurres réveillenten eux d’autres instinct comme la curiosité, l’agressivité ou même la territorialité.

C’est  pour  toutes  ces  raisons  que  la  pêche  au  bigbait  devient  intéressante,  car  la  variété,  la  taille importante  et les différentes animations possibles avec ce type de leurre, va nous permette de jouer en même temps sur plusieurs stimuli !

La taille du leurre :

La plupart des leurres lorsqu’ils nagent, créent un déplacement d’eau qui permet aux carnassiers  de  les  localiser  grâce  à  leur  ligne  latérale.  En  toute  logique,  plus  le  leurre  est gros, plus il est détectable… Cet attrait pour des proies conséquentes à tendance à s’accentuer quand les eaux se rafraichissent.  Les poissons auront une préférence pour les proies plus importantes, car une grosse  bouchée  leur  apportera  d’avantage  de  calories,  et  compensera  plus  facilement l’énergie dépensée en se déplaçant pour s’en saisir. De plus, pour un prédateur, un autre individu de taille importante peut représenter une concurrence  dans  sa  quête  de  nourriture.  Il  est  donc  nécessaire  de  le  débusquer  de  son territoire de chasse!

Leur conception :

Même  si  comme  énoncé  précédemment  un  bigbait  est  plus  facilement  repérable qu’un autre leurre, dans certains cas l’ajout de palette, de billes ou d’hélices sont là pour créer des  turbulences,  du  bruit  ou  des  flash  lumineux.  De même,  lorsqu’un  bigbait  est  conçu  de plusieurs  éléments,  ces  différentes  sections  vont  s’entrechoquer  lors  de  la  récupération  et rendre le leurre bruiteur (même si il est fabriqué uniquement en bois). Dans tous les cas, ces caractéristiques  sont  là  pour  créer  un  effet  « teaser » afin  d’exciter  la  curiosité  ou  de  jouer  sur l’agressivité des carnassiers !

L’animation :

Pour jouer sur plusieurs stimulations, il est faudra essayer autant que possible d’employer la stratégie  suivante;  passer  plusieurs  fois  au  même  endroit  en  jouant  sur  les  vitesses  de récupération et sur l’animation.

Une  animation  simple  mais  aussi  déroutante  quand  on pêche  bigbait  consiste  à utiliser un bigbait flottant articulé (type swimbait) de le poser à proximité d’un poste potentiel et de tout simplement attendre…

Un swimbait articulé, va continuer à bouger lentement même à l’arrêt,  cette  inertie  est  suffisante  à  lui  donner vie.  Cette  présentation  est  très  efficace  sur  le black-bass qui n’hésitera pas à se déplacer même parfois de plusieurs mètres de profondeur pour venir le châtier!!! En eau claire, il faudra faire preuve de sang froid pour le laisser prendre et se retourner avant de ferrer…

peche-black-bass-big-bait

Le matériel pour pêcher avec des gros leurres

En fait tout dépend du type de bigbait que l’on va utiliser…

Voici donc quelques exemples :

  • Un  pêcheur  qui  utilise  exclusivement  des jerks,  devra  plutôt  s’orienter  vers  une canne  courte (entre 5’3 et 6’6)  avec une action rapide et une puissance 40 à 150gr  équipée d’un  moulinet  low  profile  avec  un  ratio  de  7.1 :1  à  7.4 :1  rempli  de  tresse  de  40  à  60lb.  La canne courte et l’action rapide permette d’avoir une bonne position de la canne pour animer son  jerk  et  le  ration  élevé  permet  de  récupérer  rapidement  le  mou  dans  la  ligne  lors  des différentes animation sèches et répétées caractéristiques de la pêche au jerk.
  • En  revanche,  pour  un  pêcheur  qui  traque  les bass  en  lac  avec  des  gros  shads  ou  des swimbaits très plongeant, une canne type XH pour des leurres de 14 à 100 gr avec une action régular fast et d’une longueur minimale de 7’4 sera préférable. Elle permettra de réaliser des lancers  plus  longs,  d’avoir  un  meilleur  bras  de  leviers  lors  du  ferrage  (important  quand  on pêche à 10m sous la surface !) mais aussi un meilleur contrôle du leurres dans les phases de descente. Le moulinet de ratio 6.3 :1 garni de tresse entre 35 et 45lb devrait faire l’affaire.
  • Pour un pêcheur qui utilise essentiellement des swimbaits pour traquer les black-bass en rivière, une canne une canne XH ou XXH (suivant le poids des leurres) pour une longueur de 7’0 à 7’4 sera suffisante. Le moulinet quand à lui sera remplie de fluorocarbone de 20lb à 25lb.
  • Mais pour ceux qui pratiquent occasionnellement la pêche au bigbait, ou qui sont des touche-à-tout de cette  pêche,  il  est  difficile  de  se  constituer  un  matériel  spécifique  pour  chaque  condition  de  pêche. Alors, une canne XH action régular fast pour des leurres de 10 à 100gr et d’une longueur de 7’0 à 7’4 restera une option polyvalente.

peche-black-bass-big-bait

A  noter  que  dans  toutes  les  situations  où  l’on  va  favoriser  l’emploi  de  tresse,  une  bas  de  ligne  en fluorocarbone  de  15lb  à  20lb  est  indispensable.  Le fluorocarbone  est  quasiment  invisible  dans  l’eau grâce à son indice de réfraction très proche de celui de l’eau. Il est donc indispensable pour apporter de la discrétion au montage.

Dans  tous  les  cas,  la  pêche  au  bigbait  est  une  pêche  très  excitante  où  la  moindre  touche provoque une montée d’adrénaline car à chaque instant on peut rencontrer un spécimen !!!

Vous aimez pêcher le black-bass? Alors découvrez les autres articles traitant d’autres techniques de pêche du black-bass du magazine 1max2peche

Magazine de pêche 1max2peche #13

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *